Créer un site internet

Les caracos caracolent

Les Corsages

Deux façons de vêtir le corps en totalité ou en partie se sont croisés au cours des âges entre vêtements drapés et ceux coupés et cousus. Ceux, drapés, sont requis pour dissimuler le corps, les cousus et ajustés sont utilisés pour mettre en valeur, accuser ou affiner les formes. Depuis les temps préhistoriques, la femme utilise pour se vêtir toutes sortes de matériaux pour se changer, se protéger, s'embellir et enfin, pour afficher son rang social.

Les coupes des corsages, en suivant les tendances de la mode du moment, représentent une image de la société qui les as portés. L'effet produit par une coupe précise touche toute la société mais les différences s'expriment au travers des richesses des supports d'ornements ou celles des accessoires. Les formes vont aussi changer selon les époques : c'est ce phénomène que l'on va appeler "la Mode" qui aide à mettre en oeuvre l'image que l'on veut de soi.

Les corsages du costume populaire, de formes plus simples pour être plus fonctionnels, furent longtemps de couleur unie souvent écrue. L'arrivée des "indiennes" bouleversera cet ordre.

 

 

Caracos et casaquins...

 

Juste*, caraquot*, auberjon*, camisole*, fassot*, casaquin*, bombet et même pet en l'air*, quesaco... qu'est ce que c'est ? Ce sont tout simplement les différents termes employés au cours des quatres derniers siècles pour désigner des parties de l'habillement féminin, le corset et ce qui va avec, le corsage, au travers d'un voyage dans le passé. Ce sont des pièces de vêtement que les femmes du peuple, comme celles de la bourgeoisie ou de l'aristocratie ont porté pendant des siècles sous de multiples appellations dans toute leur diversité de formes, de couleurs et de tissus.

Chaque caraco présente ici sa propre histoire, depuis les origines liés à leurs lointaines sources d'approvisionnement pour obtenir des pièces d'étoffes tirées de fibre animale ou végétale, à l'Histoire et aux modes vestimentaires ...

 

 

A partir du XVIème siècle et jusqu'au premier quart du XXème, les femmes du peuple ou de l'aristocratie ont porté par-dessus leur chemise et leur corset, un corsage ou un haut de robe qui a connu de multiples dénominations.

Une des plus anciennes est le casaquin. La plus récente le caraco. Les casaquins retrouvés en Provence suivent la mode française ou parisienne qui va influencer celles de bien des pays européens et du monde, et ce jusqu'aux "Amériques" et cela, quelle que soit l'époque.

Ainsi, sous le second Empire, la mode des manches "pagodes" s'est retrouvée portée simultanément sur des caracos ou des robes dans toutes les régions françaises, en Europe, aux U.S.A...

E00975n 24970

 

 

CARACOS

B22e3128d2ee2af1ebe1840b33cf4113
C2e28ce84a35b7484c4c87bc22e0dba6

 

 

 

 

CASAQUINS

F6dcc9c0d440f87d479c5677b469a0e7

La casaque (création)

Img 0552
Img 556

 

Casaque en coton, fond moutarde avec motifs étoiles rouges et manches larges "Amadis" a plis canons. Basque plissée dos, encolure serrage lien tissu ton sur ton. Doublée percale blanc.

 

Img 551 3

Le corset (création)

Déjà en vogue au XVIIème siècle le corset, alors baleiné de fer s'est maintenu au cours des siècles.

C'est une pièce essentielle du costume féminin. Blanc il est en piqué de coton. De couleur, il est en basin. Sa forme comprend toujours un dos très ajusté. Celui ci est doublé de toile forte pour plus de tenue. C'est l'épaisseur des coutures qui maintient le buste.

 

 

* Quelques définitions concernant diverses appellations relatives aux vêtements de femmes :

  • Camisole : taillée à peu près comme une chemise mais ne descendant guère plus bas que les reins et qui se porte le plus souvent en négligé (Larousse 1863).
  • Caraco :  qui est plus ou moins ajusté comme un corsage et qui est plus ou moins long (dans les dictionnaires de l'Académie Française  1695, 1799,1835).
  • Casaque : dérivé du latin"casa" (maison) à proprement dire, pour porter à la maison, ajusté ou demi ajusté à la taille (larousse 1863).
  • Casaquin : diminutif de casaque. Petit corsage à basques courtes et relevées (L.1863).
  • Casot : petit spencer
  • Fasset ou Fasso : sorte de corsage (dico de la langue française du XVIème siècle, Huguet).
  • Joubo : cotte, vêtement piqué (Trésor du Félibrigie F. Mistral 1878).
  • Haubergeon : sorte de corsage (Dico XVIème, Huguet).
  • Justaucorps ;  sorte de vêtement à hanche qui descend jusqu'aux genoux (L. 1863).

 

 

Ajouter un commentaire

 

 

EVENEMENTS PROVENCAUX, DEFILES, FETES VOTIVES, PASTORALE, CARNAVAL 

ECOLES, ASSOCIATIONS ET PARTICULIERS

*** LOUEZ UN COSTUME DE TRADITION PROVENCALE POUR VOS ENFANTS  ! ***

 Tél * 06 26 32 20 62