TISSUS PROVENCAUX

Tissus Provençaux

 

Les tissus provençaux sont comme les poteries, les carreaux et la cuisine…

Ces tissus parlent de Soleil, de nature, de couleurs vives, de variétés, d’imagination et de savoir-faire.

Indiennes, cotonnades, boutis sont les flambeaux de ces métiers.

 

Indiennes de Provence

 

Une indienne est un tissu peint ou imprimé qui s’est d’abord développé à Marseille avant de gagner l’Alsace, Nantes, Jouy-en-Josas, la Suisse…

Importés d’Orient par Marseille, les Indiennes ont ensuite été faites à la main avant que ne se développent des procédés d’impression sur textile.

 

Histoire des indiennes de coton

La communauté arménienne de Marseille, fortement liée à l’Orient, est la première à importer des indiennes et à développer la fabrication locale.

1580. Premières indiennes d’Europe à Marseille, importées par des Arméniens.

Les tissus éclatants de couleurs jaunes, roses, violettes, rouges du Bengale rencontrent un succès immédiat.

1648. Le premier atelier d’indiennes, peut-être avec déjà de la gravure-sur-bois, est créé à Marseille.

1660. Eviction des artisans huguenots du conseil municipal de Marseille.

v. 1660. Les Manufactures royales se mobilisent contre les petits ateliers qui ont l’audace d’imprimer de vulgaires tissus fleuris… Il en résulte un déplacement des fabriques vers le comtat Venaissin.

1664. La Compagnie des Indes Orientales est créée par Colbert par intérêt des indiennes de coton. Les navires livrent Lorient.

1669. Colbert crée le port franc de Marseille.

Colbert y encourage l’installation des Arméniens et leur demande de former les Marseillais à la peinture des cotonnades.

1670. Premières modestes création de manufactures d’indiennes en Angleterre et aux Pays-Bas.

1672. Madame de Sévigné rapporte à sa fille une indienne achetée lors d’un séjour en Provence.

Fin 17e s. La concurrence anglaise se fait plus pressante.

1686. Un édit interdit l’importation d’indiennes, la fabrication et la commercialisation de toiles de coton les imitant. Le but est de protéger les tisseurs de soie, laine, lin et chanvre.

1690-1710. Des réfugiés huguenots venus du Queyras fondent à Genève les trois premières usines d’indiennes.

18e s. Le développement de l’impression sur bois gravé se développe en Suisse et gagne l’Alsace (Mulhouse), puis la Normandie et la Région parisienne.

Fin 18e s. Les innovations techniques se multiplient notamment en Angleterre qui est à la pointe de la révolution industrielle. Ce mouvement provoque une forte demande de coton qui gagne l’Amérique…

1818. Les Olivades ont une production diversifiée dans le domaine de l’art de la table, des accessoires et de l’habillement.

Fin 19e s. Un quart de la population suisse vit du coton…

1938. Charles Deméry rachète une petite entreprise de Tarascon. Il la baptise Souleïado qui veut dire « rayons de soleil à travers les nuages après la pluie« .

Les belles indiennes de Provence

Plusieurs facteurs concourent à la qualité des indiennes :

La qualité supérieure de l’étoffe, une cotonnade à chaîne très fine.

La grâce des motifs.

Motifs végétaux. herbes de Provence, fleurs, fruits notamment de la vigne…

Motifs géométriques ou stylisés : rayures, mille-raies, petits cercles, coquilles…

Couleurs chaudes et variées.

Les marques d’indiennes en Provence

Les Olivades

Souleïado.

Valdrôme

 

Boutis de Provence

 

Les Boutis sont à la fois un art et une technique.

C’est l’aiguille à bout rond servant à le réaliser qui lui donne son nom.

Le boutis, c’est un art du décor en relief sur tissu.

Les brodeuses provençales l’ont porté au plus haut niveau de perfection.

La technique de piquage utilisée pour le boutis est originaire d’Asie, elle a été importée en même temps que les indiennes.

Plus de 1000 heures sont nécessaires pour réaliser un carré de 1,50 m de côté !

Le retour à la mode du boutis est largement dû à la mode de la couette et du couvre-lit à l’ancienne. L’antiquaire Michel Biehn de l’Isle-sur-la-Sorgue (84)  a largement contribué à cet engouement.

 

Boutis © Traimany – Fotolia.com

 

Associations de Boutis en Provence

Au Bonheur des Dames. Aix-en-Provence (13).

L’Âme des Tissus. Graveson (13).

Muriel M. Graveson (13).

Ouvrages Divins. Marseille.

Trésors d’Etoffes. Marseille.

Créa’Fil. Martigues (13).

Conservatoire du Costume Comtadin. Pernes-les-Fontaines (84).

Histoires de Boîtes à Coutures. Saint-Martin-de-la-Brasque (84).

 

Musées Textiles en Provence

 

Musée Arlaten.

Arles (13).

Palais du Roure.

Avignon (84).

Musée du Conditionnement de la Soie

Avignon (84).

Musée des Arts et Traditions Populaires.

Draguignan (83).

Musée Provençal du Costume et du Bijou.

Grasse (06). 2 Rue Jean Ossola

1997. Dans la demeure de la Marquise de Cabris, sœur de Mirabeau que s’est ce charmant musée.

Maison Biehn.

L’Isle-sur-la-Sorgue (84). 7 Avenue des Quatres Otages

Magasin et musée.

Musée du Terroir Marseillais de Château-Gombert.

Marseille. Quartier Château-Gombert.

Musée d’Art et d’Histoire.

Orange (84).

Musée du Costume Comtadin,

Pernes-les-Fontaines (84).

Musée du Vêtement Provençal.

Sollies-Ville (83).

Musée Charles-Deméry.

Tarascon (13). 39, rue Charles Deméry.

Le Musée rend hommage au fondateur de l’entreprise. Il présente surtout des collections de motifs et d’objets d’une immense richesse.

 

Dans le Gard

La Maison du Boutis.

Calvisson.

Musée du Vieux Nîmes.

Nîmes.

 

Experts Textiles en Provence

 

Tissus Provençaux © B.Grateful – Fotolia.com

 

Centre de Recherches sur le Costume d’Arles.

Arles (13).

Anne Sotinel.

Gordes (84).

Atelier de Tissage à Bras.

Couleur Garance.

Lauris (84).

Tessitures / Gilles Avenard

La Tour d’Aigues (84).

Tissage à la main.

Comptoir Phocéen de la Machine à Coudre.

Marseille (13).

Villa Rosemaine.

Toulon (83).

Bourse aux textiles anciens / Centre d’étude et de diffusion du patrimoine textile.

 

Sites experts tissus provençaux

www.souleiado-lemusee.com

www.museoarlaten.fr

www.fragonard.com

www.gombertois.fr

www.solliesville.fr

www.gralon.net

www.la-maison-du-boutis.com

 

Articles liés à tissus provençaux

 

Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

      

A à Z des articles Tissus Provençaux #

Translate:

Rechercher sur Provence 7

Articles liés à

Tissus Provençaux

Blue Jeans

Chapeaux et Casquettes

Costume d’Arles

Costumes Traditionnels

Orange Arlésien

Tissus Rouges

Traditions en Provence

@2023 PROVENCE7 | Mentions légales | Si

Commentaires

  • Rachida PROUFF
    • 1. Rachida PROUFF Le 01/03/2020
    Bonjour, je suis revenue vers votre site, c'est un réel plaisir que de lire et relire ces commentaires très riche sur la tradition provençale. Les photos sont magnifiques. Pour moi qui adore tout ce qui est traditionnel qu'elle que soit sa nature vestimentaire, culinaire, musical .... c'est un peu comme si je mordais dans un beau fruit d'autrefois avec son goût et son parfum tels qu'ils étaient ..... Merci pour ce site. Rachida PROUFF
    • artesciences
      • artesciencesLe 02/03/2020
      Merci Rachida, beaucoup de poésie dans votre commentaire et vos appréciations me vont droit au coeur. Ce n'est pas un hasard si nous nous sommes rencontrées, j'espère qu'on va se revoir ! Vous êtes une belle personne. Je vous souhaite le meilleur. Amicalement. Jany

Ajouter un commentaire

 

 

EVENEMENTS PROVENCAUX, DEFILES, FETES VOTIVES, PASTORALE, CARNAVAL 

ECOLES, ASSOCIATIONS ET PARTICULIERS

*** LOUEZ UN COSTUME DE TRADITION PROVENCALE POUR VOS ENFANTS  ! ***

 Tél * 06 26 32 20 62